Écrit par l'équipe P-Val

Le dernier « ON » des candidats. Après Fillon, Macron, Hamon, c’est au tour de Mélenchon. Que dire de lui ? Même précaution que pour les autres, un décryptage avec la grille des Mondes de référence de Luc Boltanski et Laurent Thévenot, pas une analyse politique.

Jean-Luc Mélenchon a trois Mondes dominants. Et ce qui est très intéressant est qu’il sait parfaitement les nourrir et les utiliser.

Son Monde de l’Inspiration est structurant. Il suit son intuition, plus que ses raisonnements. C’est pour cela qu’il est un excellent débatteur. Là ou d’autres vont être en contrôle, en calcul, lui est spontané et sait capter l’humeur du moment. C’est d’ailleurs étonnant qu’il ait refusé de participer au dernier débat du premier tour car il sait profiter de ces arènes. Deviendrait-il calculateur ? Son Monde de l’inspiration le pousse aussi à travailler ses idées. Il lit, il apprend, il intègre les nouvelles tendances sociétales, l’écologie par exemple.

 

Lire la suite sur le blog P-Val
 

21 Avenue de l’Opéra,
75001 Paris – France