Après avoir épuisé deux PDG dans les dernières années, la capacité de transformation d’Air France -KLM interroge autant qu’elle est nécessaire et urgente. Les dernières annonces de grève en sont l’exemple frappant. Voici quelques pistes pour le futur PDG
Jean-Marc Janaillac a clairement exprimé dans sa tribune « testament » dans le Figaro du 28 mai que l’enjeu de la transformation était essentiellement humain.
 
« Le plus grand danger qui menace Air France KLM est sa cohésion … les crises à répétition ont profondément divisé Air France… l’entreprise devra passer d’un fonctionnement trop vertical et cloisonné à une organisation plus transversale et plus agile, par un profond changement de culture managériale »

 

Lire la suite sur le blog P-Val