Publications

Articles

  Retour aux Articles

Pourquoi le web 3.0 inquiète t-il les GAFAM ?

Février 2022

 

Avez-vous remarqué les prises de positions radicales des CEO de la tech sur le Web3, le metavers et les NFT ?

  • Mark Zuckerberg a annoncé des milliards d’investissement et un rebranding complet de Facebook en Meta
  • « Has anyone seen web3? I can’t find it. » Les pics d’Elon Musk et Jack Dorsey s’alignent sur mon fil Twitter depuis quelques semaines. Ils vont jusqu’à se fâcher avec des investisseurs importants de la Silicon Valley

Pour les comprendre, il faut se rappeler que ces plateformes sont les grandes gagnantes du web 2.0. Elles ont construit leur modèle économique sur mesure autour de règles du jeu que vous reconnaitrez, le Monde© du web 2.0 :

  • Si vous commentez ce post et que je réagis par un like, nous recevrons chacun un shot de dopamine bien familier !
  • Les stars du web 2.0 sont les influenceurs : leur contenu est partagé des milliers voire des millions d’internautes
  • Nous interagissons sur une poignée de plateformes comme LinkedIn en cherchant à toucher un public large
  • Nous tentons de comprendre des algorithmes obscures, basés sur nos données personnelles et contrôlés par les plateformes, pour optimiser notre contenu

Voilà ce qui fait le succès des GAFAM : des milliards d’internautes qui évoluent sur quelques plateformes. Elles se rémunèrent en monétisant les données qui transitent et en vendant des espaces publicitaires

Or, le Web3 émerge en opposition à ce fonctionnement : il se veut totalement décentralisé

  • Les stars du Web3 n’évoluent plus sur des grandes plateformes mais créent des communautés soudées autour d’un projet : la production d’un film indépendant par exemple
  • Elles trouvent leur satisfaction dans le succès de ces projets, dans lesquels leur communauté a investi du temps et de l’argent
  • Dans le Web3, les interactions se font dans plusieurs communautés indépendantes. On y partage du contenu et des tokens
  • Les règles sont pensées par les membres et sont partagées de manière transparente et authentifiée par des blockchains

C’est cette décentralisation volontariste qui vient bouleverser le modèle économique des GAFAM : si elles ne sont plus le point de passage de toutes les données partagées, comment se rémunérer ?

Pour le moment, nous observons deux types de réactions

  • Ceux qui investissent massivement pour « mettre la main » sur ce nouveau web et garder leur place de leader. C’est le cas de Mark Zuckerberg
  • Ceux qui alertent sur les incohérences et les dangers du Web3 pour tenter de conserver le web 2.0. C’est la stratégie qu’affichent Jack Dorsey et Elon Musk

Et vous, quels bénéfices tirez-vous du web et des réseaux sociaux ? Comment adapter votre Monde© pour tirer profit du nouveau web ?

Flavie Loshouarn

 

Contactez-nous !