Publications

Articles

  Retour aux Articles

Performance et Raison d’Être : une association pas si évidente

Septembre 2021

Une équipe de chercheurs américains* a analysé la corrélation entre ces deux éléments : la Raison d’Être et la Performance – à partir des données collectées par l’institut Great Places to Work soit 450 000 questionnaires dans 429 entreprises.

Ils aboutissent à trois résultats surprenants :

  1. Contrairement à ce que nous pourrions rêver, les résultats de l’étude montrent que la corrélation « Raison d’Être – Performance » est plutôt négative. Ce résultat est valable aussi bien pour la performance économique que pour la performance boursière. Comme la Raison d’Être donne du sens au travail, « normalement » elle devrait accroître l’engagement des salariés… et donc la performance des entreprises. Et bien ce n’est pas le cas.
  2. En affinant l’analyse, les chercheurs ont remarqué que pour avoir un couplage positif « Raison d’Être – Performance », une variable semble jouer un rôle crucial : la clarté des objectifs de l’entreprise. Plus les objectifs d’une entreprise sont clairs pour ceux qui y travaillent, plus l’existence d’une Raison d’Être se matérialise par un niveau de performance élevé. Lorsque ce n’est pas le cas, les salariés sont certes engagés mais de façon brouillonne… et l’entreprise n’en bénéficie pas.
  3. Enfin, ils ont remarqué que l’impact de la Raison d’Être et de la clarté des objectifs sur la Performance des entreprises dépend du niveau hiérarchique. Cet impact est particulièrement fort pour les Managers. Il l’est moins pour les Dirigeants et les Collaborateurs.

 

Ce dernier point a retenu mon attention. Quelle est votre explication ?

Allez, je me lance !

Les Collaborateurs ont besoin de sécuriser un fonctionnement cohérent au quotidien. Ils ont besoin d’une traduction incarnée de la raison d’Être. C’est ce que nous appelons leur MONDE, sur les 4 piliers Grandeur – Reconnaissance – Interaction et Décision. S’ils n’ont pas cela, ils se satisfont tant bien que mal du Monde actuel et la Raison d’Être reste un beau slogan sans impact sur la Performance.

Les Dirigeants sont dans une logique conceptuelle, qui s’appuie sur les deux Mondes Inspiration et Opinion. Le concept et son retour image leur suffisent pour « vivre » la Raison d’Être.

Le Management est coincé entre les deux : il a la lourde charge de passer du Concept au Monde vécu. C’est la réussite de ce passage, du Monde « avant » au Monde « voulu », Raison d’Être, qui va générer la Performance. Ce n’est pas un Yakafokon, c’est un travail précis sur les Passerelles à concevoir, prioriser, déployer et ancrer.

 

En synthèse, expliciter votre Raison d’Être est une excellente première étape. Pour la concrétiser, vous devez en faire un MONDE habitable et habité par vos équipes. Et ça c’est notre Raison d’Être chez P-Val 😊

*Source : Gartenberg, C., Prat, A., & Serafeim, G. (2019). Corporate purpose and financial performance. Organization Science, 30(1), 1-18.

Laurent Dugas

 

 

Envie d’en savoir plus ? Contactez-nous !