Publications

Newsletters

  Retour aux Newsletters

 

Octobre 2020 I #55

IMAGE DU MOIS

Eloignez ce micro !

 

Impossible pour les journalistes sur le Tour de France de s’approcher trop près des coureurs à l’ère du COVID-19.
Pour exister, le Tour de France s’est transformé. Un Monde qui s’adapte !

En savoir plus

 

 

 

CHIFFRE DU MOIS

+33 %

de cyclistes en zone urbaine depuis le déconfinement.  
Transformation évidente des habitudes de mobilité : sur certains axes parisiens les vélos sont plus nombreux que les voitures aux heures de pointes.

En savoir plus

INTERVIEW DU MOIS

Adeline Gogé Lefaivre, DGA Développement – FLUOW

 

P-Val : Bonjour Adeline. Pour commencer, quelques mots sur Véligo ?

Adeline Gogé Lefaivre : Véligo Location, c’est un service de location de VAE (Vélos à Assistance Electrique) pour une durée de 6 à 9 mois. Nous sommes donc différents des vélos de location en libre-service.

Véligo location est une marque exploitée par le consortium Fluow composé de 4 entreprises : La Poste, Transdev, Vélogik et Cyclez. Ce consortium a gagné la délégation de service public de 6 ans dont le donneur d’ordre est Ile-de-France Mobilités. Ce service vise à promouvoir les nouvelles mobilités et permettre aux Franciliens de tester les déplacements du quotidien en VAE.

Nous encourageons les gens à vraiment changer leurs habitudes : la location se déroule sur une durée suffisamment longue pour que nos clients puissent expérimenter l’utilisation du vélo au quotidien et ce, durant plusieurs saisons, sous des conditions climatiques différentes, à tout moment de la journée pour des usages diversifiés, professionnels et privés. Nous constatons d’ailleurs que l’assistance électrique conduit les gens à augmenter leurs trajets à vélo, et donc leurs usages.

Notre pari est de créer l’addiction… ou en tout cas d’ancrer suffisamment des comportements nouveaux pour que nos clients continuent à utiliser un vélo après la fin de leur location.

P-Val : Comment définissez-vous la Performance chez Fluow ?

Adeline Gogé Lefaivre : Nous avons plusieurs indicateurs de performance dont deux principaux :

  • La satisfaction du client : ce service existe dans d’autres collectivités, mais est nouveau pour les Franciliens. Si nous voulons qu’il continue à se déplacer à vélo, il faut absolument que le client soit heureux et que ce soit une belle expérience. Nous avons d’ailleurs un NPS (Net Promoter Score) de 65 qui montre que l’expérience est excellente et que le client la recommande à son entourage.
  • Un autre indicateur absolument essentiel est le nombre de personnes réellement converties à la mobilité après les 6 à 9 mois de location. Les gens vont-ils vraiment continuer ? Le taux d’intention d’achat d’un vélo déclaré à la fin de la location est de 70% !!! Ce qui est le double de ce que Fluow imaginait au départ ! 

P-Val : La situation sanitaire a changé les comportements et les déplacements de beaucoup de Franciliens. Comment l’avez-vous ressenti chez Fluow ?

Adeline Gogé Lefaivre : En effet l’impact a été immense pour nous. Le succès était déjà là avant le confinement ; la trajectoire s’est très fortement accélérée dès qu’une date de déconfinement a été évoquée. Nos souscriptions ont littéralement explosé : elles ont été multipliées par 4 entre février et avril / mai !

Actuellement le rythme de souscriptions continue à être très fort. Parallèlement, 60% de nos clients ayant souscrit l’abonnement initial de 6 mois prolongent à 9 mois. Nous avons été contraints d’ouvrir une liste d’attente. Nous avons procédé à de nouvelles commandes de vélos afin de diminuer au plus vite cette attente.

C’est l’occasion pour moi de rappeler que nous recrutons, en particulier des techniciens pour travailler sur nos vélos ! Toute la filière du cycle est en tension en France. Le marché était en forte croissance à 2 chiffres depuis 2 ou 3 ans ; cela s’accélère et c’est durable. Les projections de marché sont extrêmement encourageantes mais il y a pénurie dans les métiers du cycle…

[…] Lire la suite de l’interview

DÉCRYPTAGE DE L’ÉQUATION

Réinventer la mobilité à travers l’équation P-Val

Performance : Si la pandémie de COVID-19 a ralenti ou mis à l’arrêt de nombreuses industries, ce n’est pas le cas de la filière vélo qui s’est rapidement remise en selle et atteint depuis des sommets ! A la sortie du confinement les ventes de vélos neufs ont explosé : + 117 % entre le 12 mai et le 12 juin d’après les chiffres de l’Union Sport & Cycle. Et cela se voit sur les routes : sur le territoire parisien, les totems de comptage enregistrent une hausse de 131 % de fréquentation en un an, à l’échelle nationale ce sont près de 343 kilomètres de coronapistes, recensées par l’application Geovelo, qui sont expérimentés. L’heure est à présent aux « vélotaffeurs » !

Monde : Tous en selle ! Les Français sont-ils en passe d’abandonner la voiture pour le vélo ?  Grèves, pandémie, santé, pratique sportive ou encore convictions écologiques sont les raisons qui poussent de plus en plus de Français à utiliser le vélo dans leurs déplacements quotidiens. Pour Dominique Riou, chargé d’études au département Mobilité Transport de l’Institut Paris Région, le vélo est une passerelle essentielle d’un changement de Monde : « la solution pouvant aider notre système de transport à répondre globalement au nouveau contexte post-COVID ».

QE : Démocratiser le vélo est devenu l’objectif du gouvernement qui triple le budget de son plan vélo : pérennisation des pistes cyclables, aides à l’achat et à la réparation, formation, etc ; une série de mesures qui enthousiasme les nouvelles comme les anciennes générations de cyclistes. Et les entreprises se mettent en quatre pour répondre présent : Décathlon lance un service de location de vélo peu couteux, à partir de 15 € par mois – formule all inclusive !

CX : Non, il ne faut plus s’appeler Raymond Poulidor pour prendre du plaisir à vélo ! Le vélo électrique permet aujourd’hui à tout le monde de passer à la vitesse supérieure sans trop mouiller le maillot. Grandes gagnantes du déconfinement, plusieurs start-ups comme Voltaire proposent aujourd’hui de « réserver un essai » avant de procéder à l’achat. Histoire d’être certain d’être satisfait !

IA : Rendez-vous incontournable de l’innovation et du high tech, le CES de Las Vegas a fait la part belle au vélo lors de son édition 2020.  De très nombreuses start-up françaises sont à l’honneur : Cosmo Connected et son casque connecté, « Family »  le vélo cargo de Wello rechargeable à l’énergie solaire ou encore le vélo électrique poids plume de Coleen équipé d’un écran tactile  ; de quoi ravir les cyclistes et les aficionados du « made in France ». En savoir plus !

C’est dès maintenant que vous devez construire votre nouveau Monde de Performance et embarquer vos équipes. Parlons-en !

 

   

DÉCOUVREZ NOS AUTRES CONTENUS