Publications

Newsletters

  Retour aux Newsletters

 

Juillet 2020 I #54

IMAGE DU MOIS

Le défi de la reprise

 

« L’objectif n’est pas uniquement de sortir de la crise, 
mais aussi de préparer la suite »,
argue Valérie Laugier, Vice-Présidente innovation de Total Marketing & Services.

Comment utiliser l’innovation comme une stratégie de sortie de crise ?
Les directeurs de l’innovation se sont réunis ce 18 juin
sur le thème de « Innovation, résilience et stratégie de sortie de crise ».

En savoir plus ou regarder le replay

 

 

 

CHIFFRE DU MOIS

74 %

des directeurs financiers (DAF) envisagent de demander à certains 
de leurs employés de travailler à distance au quotidien d’après une enquête Gartner.

En savoir plus

INTERVIEW DU MOIS

Sandra Ottavi, DRH de Buffalo Grill

 

« Nous nous sortons plutôt bien de la crise car le sentiment d’urgence nous a poussé à être encore plus agiles et innovants que d’habitude »

P-Val : Bonjour Sandra. Comment s’est passé le confinement chez Buffalo Grill ?

Sandra Ottavi : Comme tout le monde, nous avons reçu la nouvelle du confinement comme un choc énorme le samedi 14 mars où nous avons réalisé en quelques minutes que nous étions face au mur et que nous avions 24h pour fermer nos 350 restaurants ! Nous avons réuni la cellule de crise au siège et avons travaillé toute la journée du dimanche pour organiser la fermeture de la totalité de nos Buffalo et mettre en place la gouvernance de crise de l’entreprise. L’engagement de nos équipes a été impressionnant et leur efficacité extraordinaire !

Notre activité ayant été totalement arrêtée depuis ce jour, nous avons dû mettre en Activité Partielle, c’est-à-dire au « chômage technique » la très grande majorité de nos collaborateurs qui sont donc restés à la maison pour beaucoup d’entre eux presque 3 mois. Dans les restaurants, seul un membre de l’encadrement continuait à travailler 1h par jour pour assurer la maintenance du restaurant et le suivi de quelques tâches administratives. Au siège, nous avons également activé pleinement les dispositifs d’activité partielle. Personne n’a travaillé, à quelques exceptions près qui sont restés mobilisés jour et nuit pour assurer la gouvernance et permettre à l’entreprise d’être debout et forte pour assurer la reprise. Sur le terrain, les 4 directeurs de régions et leurs responsables RH ont continué à travailler quasiment 7j/7 pour répondre aux questions de toutes les équipes et commencer à préparer l’avenir.

P-Val : Comment avez-vous fait pour maintenir l’implication des collaborateurs qui ne travaillaient pas ?

Sandra Ottavi : Très vite, nous nous sommes dit que la seule façon de nous en sortir était de nous obliger à réfléchir différemment, de sortir des sentiers battus pour transformer cette crise en opportunité et imaginer un autre modèle. Nous en avons profité pour concrétiser des projets qui nous tenaient à cœur mais que nous n’avions pas pris le temps de mener à bien en période normale où chacun a la tête dans le guidon. Par exemple, dans l’urgence, nous avons réactivé notre réseau social Yammer qui était très peu utilisé. Nous avons lancé une grande opération de communication pour inviter les 7000 collaborateurs de l’entreprise à venir rejoindre la communauté Buffalo Grill et des milliers de salariés se sont peu à peu connectés pour grossir les rangs des groupes, qui proposant des challenges de recettes chères à Buffalo, qui animant une communauté musicale ou encore de fans de lecture ! Nous avons aussi permis aux plus sportifs de participer à des cours de sport sur Zoom avec notre coach spécialement dédié aux collaborateurs Buffalo !

Par ailleurs pendant cette longue période d’isolement il était crucial que notre Directeur Général continue à informer tous les hommes et les femmes de l’entreprise de la marche de Buffalo Grill et des actions mises en place pour rester à flot pendant cette période inédite. Jocelyn Olive, notre directeur général, prenait la parole une fois par semaine par écrit et en vidéo pour rassurer les 7000 salariés et les tenir en énergie en expliquant l’avancée de tous les projets liés à la réouverture.

Très rapidement nous nous sommes aperçus que la situation devenait intenable économiquement pour certains foyers ; nous avons donc mis en place un fonds de solidarité pour nos collaborateurs les plus démunis. Ils pouvaient appeler un numéro unique et une assistante sociale montait des dossiers sur tous les sujets urgents : logement, endettement, etc. Buffalo Grill a débloqué des sommes importantes pour les gens qui étaient vraiment dans le besoin.

D’un point de vue business, la crise nous a incité à accélérer le développement d’activités connexes comme la vente à emporter ou la livraison à domicile qui restaient des segments encore sous-exploités et qui « en avaient sous le pied » ! Les équipes marketing et excellence opérationnelle ont totalement remodelé les process opérationnels et nos clients se sont jetés sur l’offre ! Nous avons multiplié le chiffre d’affaire de cette activité par 3 ou 4 et la tendance se confirme encore aujourd’hui ! Ainsi, nous devons rester prudents mais nos perspectives de vente pour l’été sont meilleures que ce que nous pouvions espérer initialement.

P-Val : Vous avez aussi profité du dispositif FNE pour former toutes vos équipes…

Sandra Ottavi : Oui, 2500 collaborateurs ont été formés grâce à ce dispositif, en deux temps : avec un partenaire spécialisé nous avons formé à nouveau toutes nos équipes des restaurants sur toutes les bases métier : règles d’or du service, nouveaux process hygiène et sécurité, gestion des conflits, techniques de vente, etc. Nous avons intégralement adapté et revu les modules de formation en mixant du présentiel et du digital (vidéo, quizz, cours à distance, …) Les plus assidus gagnaient des tablettes Samsung ! Pour les collaborateurs du siège, nous avons travaillé avec P-Val sur le management à distance.

P-Val : Comment s’est passé le déconfinement et la réouverture des restaurants ?

[…] Lire la suite de l’interview 

DÉCRYPTAGE DE L’ÉQUATION

Comment l’équation P-Val vous permet-elle de réussir votre retour au bureau ?

Performance : Pourquoi retourner au bureau aujourd’hui ? Comment articuler au mieux – et dans quelles proportions – télétravail et présence physique ?

Notre dynamique de travail à distance est fondée sur des acquis relationnels et engagements émotionnels préexistants. Que se passe-t-il lorsque le sentiment d’appartenance s’use ?

Quels sont les impacts du télétravail sur le management, le progrès individuel et collectif, l’évolution des codes et des pratiques, l’intégration des nouveaux ?…

Nous devons a minima ajuster notre modèle de performance, et dans certains cas le repenser.

Monde : Si le modèle de performance évolue, nous devons revisiter le Monde qui en est la matrice. Laurent Dugas nous livre quelques pistes de réflexion dans son dernier article.

QE : 97 % des dirigeants comme des salariés considèrent que la confiance est un sujet essentiel dans la vie professionnelle comme personnelle. Comment miser dessus pour réussir son retour au bureau ?

Pendant les situations de crise, comme celle que nous avons vécue lors de l’épidémie de COVID-19, la confiance envahit nos champs lexicaux. Pourtant la confiance ne se décrète pas, elle ne s’achète pas et elle peut se déprécier rapidement si elle n’est pas cultivée. 4 piliers sont nécessaires pour placer la confiance au cœur de nos modes de pensées et d’actions. Découvrez-les.

CX : Comment réinventer l’espace de travail de demain ?

La start-up Merci Raymond vous propose de penser aux végétaux pour faciliter la mise en place de la distanciation sociale et de de l’assainissement de l’air au sein des open-spaces.

Steelcase s’est penché sur le futur de nos environnements de travail et nous propose son guide « Prochaines étapes : l’espace de travail Post-COVID » pour reconfigurer et réinventer nos espaces.

IA : Pour faciliter la collaboration entre collaborateurs sur site et en télétravail, Adobe a déployé Dually Noted, un outil permettant une revue projet collaborative à distance pour faciliter le partage d’annotations grâce à la réalité augmentée.

La crise du COVID-19 et le confinement ont bouleversé nos quotidiens, nous amenant à repenser nos pratiques et nos espaces de travail.

C’est dès maintenant que vous devez construire votre nouveau Monde de Performance et embarquer vos équipes.

Parlons-en !

 

 

   

DÉCOUVREZ NOS AUTRES CONTENUS