Dans le prolongement de notre article BETTER BANK, abordons maintenant le scénario NEW BANK proposé par le Comité de Bâle

Dans ce scénario les banques historiques sont remplacées par des banques digitales natives. L’idée analysée dans notre post précédent est que les Banques à réseau ne parviennent pas à changer de Monde et que par conséquent leur performance relative continue à décroître.
Ce scénario est le plus « prévisible » sous réserve que les Néo Banques ou Fintechs se donnent les moyens de vraiment devenir de « Grandes Banques ».

 

Lire la suite sur le blog P-Val