Publications

Articles

  Retour aux Articles

Growth Hacking

Épisode 1 : Êtes-vous Growth Hacking ou Relais de Croissance ?

Juin 2021

 

 

Growth Hacking !

Bravo pour votre ambition d’occuper très vite une position très forte sur un nouveau marché ou une nouvelle offre (the winner takes all et a peu de temps pour tout gagner). C’est le Think Big de la stratégie d’Amazon, d’abord avec sa market place puis avec la création du Cloud AWS. C’est l’objectif de réussite de toutes les startups et de tous ceux qui veulent leur ressembler.

Avez-vous cette ambition ?

Si oui, avez-vous réfléchi au corollaire de votre ambition : construire un modèle commercial et marketing original permettant cette croissance forte avec le minimum de ressources. C’est l’exemple du lancement des sociétés de réseaux sociaux qui ont su jouer sur nos envies de créer de la proximité et construit les conditions d’une viralité naturelle grâce à des contenus créés par l’audience elle-même à coût nul.

Si oui, avez-vous conscience que faire du Growth Hacking avec toute l’ambition du concept nécessite une logique d’investissement, de modèle marketing et commercial, de datas, d’organisation très spécifiques ET le Monde qui permet d’imaginer et de mettre en œuvre cette stratégie. Changer de Monde est le prix à payer pour imaginer un nouveau modèle de Growth Hacking et le mettre en place. Vous ne ferez pas de Growth Hacking dans votre Monde de performance Actuel.

 

Relais de croissance !

En parlant de relais de croissance, vous prenez une direction potentiellement ambigüe, voire dangereuse.

Il est le bon terme pour parler du lancement d’une nouvelle offre pour compléter votre portefeuille      (ex : un nouveau shampooing dans une gamme de shampooing ; une nouvelle machine-outil dans une gamme de machines-outils).

Ce terme n’est pas adapté si votre nouvelle offre ou votre nouveau marché a une ambition de Growth Hacking. Pourquoi ? D’abord parce que le concept de relais de croissance ne porte pas en lui la nécessité de changer de Monde (pas la même vitesse, pas le même modèle commercial et marketing, pas les mêmes systèmes de reconnaissance, pas les mêmes profils …), ensuite parce que le Monde Historique de votre entreprise va phagocyter cette stratégie. Le relais de croissance décevra ceux qui y croyaient. L’exemple type est cette entreprise de services qui a identifié, il y a 10 ans, le relais de croissance qui devait changer sa position sur le marché… et qui 10 ans après continue d’être un… petit… relais de croissance. Son Monde Historique a toujours considéré que ce relais était moins noble que  leur métier principal.

 

Growth Hacking, un Buzz-word ?

L’envie, la nécessité ou la réalité du Growth Hacking pour les dirigeants est souvent bloquée par trois erreurs de perception :

  • Erreur 1 : une douleur perçue comme limitée qui ne justifie pas de prendre le risque de se réinventer – l’envie de la croissance forte est-elle réelle ?
  • Erreur 2 : croire qu’un discours activiste mobilisateur suffira pour réussir à cracker le problème de croissance – message aux équipes : j’ai confiance dans votre capacité à réussir ce challenge.
  • Erreur 3 : ne pas comprendre que changer de Monde est le prix à payer pour imaginer un nouveau modèle de Growth Hacking et le mettre en place.

Growth Hacking devient alors un buzz-word pour dire nous sommes ambitieux dans notre développement. Pourquoi pas…

 

Résumons cet épisode 1. Growth Hacker, c’est réussir à cracker un problème de croissance grâce à un nouveau Monde. Nous verrons dans l’épisode 2 quels sont les scénarios possibles de Growth Hacking.

 

Vous pensez Growth Hacking, parlons-en !

 

Ségolène de la Fouchardière & Bruno Jourdan

 


Contactez-nous !