Robo(t*) advisors : l’offre se généralise mais avec quel degré de confiance ?

Les institutions financières dans le monde entier se dotent de « robot advisors ». Banques, Assurances, Asset Managers veulent être capables de formuler des recommandations de placement financier à leurs clients de manière automatique, sans intervention humaine. Derrière ce buzz word, quelle est la réalité ?
Dans la pratique, un robot advisor est un outil embarquant un modèle mathématique vous proposant automatiquement sa « meilleure allocation » d’actifs sur la base d’éléments de profil personnel tels que vos réponses à un questionnaire réglementaire (appétence au risque, connaissance des produits financiers, etc.) ainsi que d’éléments sur vos objectifs d’investissement et vos projets patrimoniaux (horizon de retraite, perspective d’achat immobilier, etc.).

 

Lire la suite sur le blog P-Val