Publications

Articles

  Retour aux Articles

Comment le manager peut-il construire
un Monde auquel les autres ont envie d’appartenir ?

 

 

 

Découvrez ci-dessous un extrait du chapitre 6 du livre « Transformer autrement – Créer votre Monde de performance » de Laurent Dugas et Bruno Jourdan.

Ce livre est un livre de méthode. Il est fait pour vous aider à comprendre pourquoi vous devez vous transformer et comment réussir à le faire. Notre postulat est qu’il faut changer de Monde quand il n’est structurellement plus capable de satisfaire vos clients et de mettre en œuvre votre stratégie. Ne pas changer de Monde, c’est croire que vos équipes vont réussir à mettre en œuvre votre stratégie avec un Monde qui n’est plus le bon.

Parce que nous croyons à la valeur de l’exemple, le livre est ponctué d’anecdotes, d’histoires, d’outils et de business cases pour lesquels la méthode des Monde révolutionne la transformation.

 

 

 

Le leader est celui qui crée un Monde auquel les autres ont envie d’appartenir.

 

Cette définition est aussi simple qu’exigeante :

  • Il comprend quand son entreprise doit changer de Monde
  • Il pense un Monde de Performance et lui donne du corps
  • Il s’assure que ce Monde soit cohérent avec les attentes des clients et la stratégie
  • Il s’assure qu’il va être partageable avec les équipes
  • Il le traduit opérationnellement
  • Il l’incarne
  • Il fait partager ce Monde aux équipes et les y emmène
  • Il bataille contre ceux qui disent « ce n’est pas le bon sujet, ce n’est pas possible, ce n’est pas nécessaire, c’est risqué, ce n’est pas le bon moment, c’est … »

 

Illustration

Voilà ce que j’ai pu observer du fonctionnement de cette dirigeante qui nous avait demandé de réussir un changement de Monde.
Son sourire permanent face aux succès mais aussi aux difficultés, aux erreurs, aux lenteurs, a été essentiel. Vous direz : « Sourire ne suffit pas. » Et vous aurez raison, son sourire traduisait beaucoup plus de choses :

  1. Elle a eu l’humilité et le réalisme de dire au début du projet : « Je fais partie du Monde Actuel, c’est d’abord moi qui vais devoir changer ». Cette humilité s’est traduite de plusieurs manières. Et d’abord par une analyse consciente de ce qu’elle faisait elle-même. Par exemple, au retour de certains de ses rendez-vous client, elle racontait : « J’ai été très Monde Actuel … ».
  2. Elle a appris le Monde Voulu avec ses équipes. Cette directrice a suivi les mêmes formations que nous avons organisées pour son équipe, de 9h à 18h, sans téléphone.
  3. Elle a accepté que le changement ne soit pas immédiat et a profité de toutes les réunions et débriefings pour faire de la pédagogie auprès de ses équipes.
  4. Elle a fait fonctionner les passerelles. Rien de pire qu’un manager qui continuerait à conduire les réunions opérationnelles clés sans y intégrer le Monde Voulu ; chacun comprendrait alors que rien n’a changé et qu’il ne faut surtout rien changer pour se conformer à ce qu’attend le chef. Au contraire, cette directrice a mis en conformité sa manière de manager avec le Monde Voulu : changement de vocabulaire, changement de questions posées à ses équipes, changement de l’ordre du jour des réunions.

 

Le leader-créateur de Monde sait construire un projet de transformation.

 
 
Compétence-clé n°1 : comprendre qu’il doit changer lui-même

 

Les hommes politiques ne sont pas toujours des modèles, mais certains conservent un peu de recul sur leur manière d’aborder la politique. Un d’entre eux a eu la phrase suivante quand il a été interrogé sur la capacité de son parti à avoir des idées innovantes : « Le point de départ n’est pas de dire je vais faire ceci ou cela mais de commencer par dire je vais changer moi-même. Pour retrouver notre crédibilité, nous devons d’abord nous changer ».

Exégèse à l’usage du dirigeant confronté à des transformations pour se resynchroniser avec son marché, ses clients, ses objectifs (ou ses électeurs) :

  • Se demander si son objectif ou sa stratégie nécessite de se transformer et de transformer son entreprise (son parti politique)
  • Accepter, avec humilité, d’être lui-même partie prenante du problème de la transformation qu’il initie
  • Commencer par penser son Monde avant de penser stratégie et plans d’actions
  • S’interroger sur sa capacité à imaginer une stratégie ou des propositions pertinentes quand son Monde lui inspire une stratégie beaucoup trop classique

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Téléchargez le chapitre en entier ou commandez le livre « Transformer autrement » ci-dessous.

 

Commandez le livre « Transformer autrement » ici

 

Agir en leader-créateur

Laissez vos coordonnées
pour télécharger le chapitre 6 du livre !

télécharger chapitre 6